Fiche métier

Pilote de drone

Retour

Définition générale : Le pilote de drone peut exercer dans de nombreux domaines. Que ce soit de la télésurveillance, du travail de photographie ou de vidéo, voire directement dans l’armée, cette technologie ne cesse de trouver de nouvelles applications professionnelles. Cependant, même si la finalité de l’opération peut être différente, il reste des points communs à maîtriser pour le pilote. Notamment, la connaissance de son matériel de vol ainsi que des législations qui régissent le ciel. Le pilote de drone doit être garant de la sécurité de ses manipulations, mais aussi de l’environnement aérien et terrien dans sa zone de vol. Il doit donc être capable de réactivité et de prise d’initiative en cas d’imprévu ou de problème.

Compétences : Connaissances techniques concernant son matériel, avec capacité à détecter des dysfonctionnements et pannes ainsi que les réparer. Maîtrise du cadre légal concernant les conditions de vol et les règles du ciel (au moins le Code d’Aviation Civile). Connaissances en météorologie, en navigation, en aéronautique et en prise de vue.

Activités : Étudier le projet de vol et comprendre les objectifs demandés, préparer son matériel et s’assurer des bonnes conditions météorologiques. Gérer le vol depuis le décollage jusqu’à l’atterrissage. Être garant de la sécurité autour de l’appareil et au sol. Récolter les données, rédiger des comptes rendus et les communiquer à l’équipe correspondante.

Qualités : Excellent sens de l’orientation, rigueur, autonomie, réactivité.

Formation : Il faut obligatoirement une formation pour exercer ce métier. Notamment un Brevet théorique de pilote d’ULM (ou pilote privé) et ensuite compléter par une formation spécifique au pilotage de drone pour obtenir une Déclaration de Niveau de Compétence (DNC).

Salaire : Fluctuant en fonction du statut du pilote. Salarié, indépendant…

Environnement : Le pilote de drone est souvent en extérieur !

Retour