Fiche métier

Conseiller d'insertion et de probation

Retour

Conseiller d'insertion et de probation

Définition :
Il intervient auprès de délinquants majeurs, détenus ou probationnaires, et cherche à favoriser leur réinsertion tout en luttant contre la récidive.

Compétences :
Savoir s'adapter aux imprévus.
Avoir un sens pratique développé.

Activités :
Il effectue un travail de suivi, d'accompagnement et de conseil. Il participe également à la préparation des décisions de justices et est chargé des mesures alternatives à l'incarcération, telles que le travail d'intérêt général ou la liberté conditionnelle. Lorsqu'il exerce au sein des établissements pénitentiaires, il établit le lien entre les détenus et les partenaires sociaux extérieurs.

Qualités :
Avoir le sens de la communication.
Avoir une grande solidité psychologique.

Formation :
Formation rémunérée de 2 ans à l'ENAP (école nationale d'administration pénitentiaire) accessible sur concours pour les titulaires d'un DEUG ou équivalent, d'un diplôme d'assistant de service social ou d'éducateur spécialisé.

Salaire :
Elève conseiller d'insertion et de probation : 1 396 €.Conseiller d'insertion et de probation : de 1 432 € à 2 469 €.

Environnement :
Milieu ouvert (comités de probation et d'assistance aux libérés) et fermé (maisons d'arrêt ou centre de détention).

Retour