Fiche métier

Manager de Transition

Retour

Définition générale : Le manager de transition est un expert immédiatement opérationnel, en charge de gérer une situation exceptionnelle en entreprise : croissance, absence du dirigeant, fermeture, réorganisation… Polyvalent, il peut intervenir sur plusieurs pôles et réfléchir à la meilleure stratégie pour gérer les urgences. Le manager de transition n’a pas vocation à rester à son poste, par définition momentané. Il est engagé pour une durée déterminée, en CDD, portage salarial, indépendant ou intérim.

Compétences : Gestion d’entreprise (ressources humaines, finance, stratégie, commerce, communication…), réflexion stratégique à partir d’une situation donnée et capacité à prendre des décisions, pilotage de projets.

Activités : Audit, élaboration d’un plan stratégique en vue d’atteindre un objectif donné, mise en place de nouveaux process de gestion, communication avec les collaborateurs.

Qualités : Réactivité, expérience, excellente capacité d’analyse, stratégie.

Formation : Pour être manager de transition, il faut avoir déjà exercé de nombreuses années dans la direction d’entreprise. Cependant, les professionnels de plusieurs branches peuvent être appelés à exercer cette fonction : Directeur des ressources humaines, Directeur administratif et financier…

Salaire : Le salaire du manager de transition dépend de beaucoup de critères. Son expérience bien sûr, mais aussi la durée de sa mission et sa nature. On peut noter tout même en moyenne, que le forfait journalier s’élève en moyenne entre 600 et 1 200€.

Environnement : C’est en entreprise que le manager de transition travaille le plus souvent. Il est bien entendu amené à changer souvent de lieu d’intervention.

Retour