Interview

Toiletteur

Retour

Société: Amour de poils (Guesnain)

Entre deux rendez-vous, Magalie Latreille m'accueille dans son salon de toilettage pour me parler de sa passion.

Quel est votre parcours scolaire ?

J'ai fait un Bac professionnel commerce avec un approfondissement sectoriel en animalerie. Puis un BTS Action commercial en alternance dans un salon de toilettage.

Avez-vous effectué des stages ?

En bac pro : 20 stages d'une semaine en un an. En BTS, j'avais cours le lundi et le mardi et le reste de la semaine, j'étais en entreprise.

Qu'en est-il de votre parcours professionnel ?

Après le BTS, j'ai été embauchée à mi-temps dans la même entreprise de juillet à avril, puis en avril j'ai ouvert mon propre salon.

Pourquoi avoir choisi ce métier ?

J'ai effectué un stage d'observation en classe de 3e, dans un salon, c'est à partir de ce moment que le déclic s'est fait. Etre un contact avec les animaux, avec la clientèle, c'est vraiment ce qui m'a plu.

En quoi consiste votre métier ?

Je m'occupe du toilettage : de la coupe, des ongles, des oreilles. Je fais prendre le bain et sèche les animaux.

Y a-t-il des avantages ?

Oui, être en contact permanent avec les animaux c'est un avantage quand on les aime. C'est un métier où l'on est autonome, davantage encore quand on est installé à son compte.

Y a-t-il des inconvénients ?

C'est un métier assez saisonnier. Il y a des périodes où la demande est plus forte comme à l'approche des beaux jours, et puis l'hiver on est davantage dans une période creuse.

Quelles sont les qualités requises pour être toiletteur ?

De la patience, un bon contact aussi bien avec les chiens qu'avec les clients qu'il faut mettre en confiance car ils nous confient leur chien.
Enfin, il faut être soucieux de la qualité de son travail et minutieux.

Auriez-vous un conseil à donner à une personne qui voudrait faire ce métier ?

Il faut s'accrocher, ce n'est pas un métier facile, et il y a peu de débouchés.
AT20 novembre 2010
Retour